Travaux d’amélioration de l’habitat

Ce n’est pas toujours simple de posséder un logement. Mais se lancer dans des travaux pour l’entretenir peut rapidement relever du « casse- tête ».
Pas de soucis, le GUIH est là pour répondre à vos questions en matière de rénovation de l’habitat.

Les premiers concernés par ces conseils sont évidemment les propriétaires, qu’ils soient occupants de leur bien ou bailleurs c’est-à-dire qu’ils le louent. Mais ce n’est pas tout. Les conseils du GUIH s’adressent également à des promoteurs, des investisseurs et aussi aux locataires, de tous âges et tous profils.

Tous les sujets peuvent être abordés. Il peut s’agir de rénovation énergétique (isolation, menuiseries, chauffage, ventilation…). Vous pouvez également parler d’adaptation du logement à l’âge et/ou au handicap, pour rester indépendant le plus longtemps possible dans votre logement. Il peut s’agir enfin de mise ou de remise aux normes totale, de rénovation, de transformation, de réorganisation d’un local pour l’améliorer ou créer un ou des logements qui répondent aux standards actuels.

Certaines aides sont conditionnées aux ressources et destinées à un public dit « modeste ». D’autres aides qualifiées de « droit commun » sont ouvertes à tous. Mais, au- delà des financements que vous pourrez trouver au GUIH, ce qui compte, ce sont les conseils qui vous seront donnés pour bien réussir votre projet. N’hésitez donc pas à pousser la porte.

Dix millions d’euros de travaux générés pour la rénovation de 500 logements

En plus des conseils et des aides individuelles, la CAPSO s’est engagée également dans de grands projets à l’échelle du territoire. Ainsi, elle intervient financièrement pour la rénovation de 500 logements de particuliers « modestes » jusqu’en 2022 dans le cadre de plusieurs programmes d’amélioration de l’habitat (PIG, OPAH-RU, OPAH…) cofinancés par l’agence nationale de l’habitat (ANAH). Ces programmes mobilisent beaucoup d’argent public. Ainsi, la CAPSO investit 1,8 million d’euros pour subventionner les travaux plus 875 000 € pour l’assistance aux particuliers. 300 ménages se sont d’ores et déjà renseignés en un an. Ces programmes d’amélioration vont générer plus de dix million de travaux en cinq ans pour les artisans locaux.

Enfin, la CAPSO dispose d’une enveloppe de 100 000 € par an dédiée à l’adaptation du domicile des personnes âgées et/ ou handicapées, ce qui représente environ 80 dossiers par an. Plus de 60 projets de travaux ont été financés depuis le lancement de la prime en 2016.

Des permanences, notamment pour les programmes d’amélioration de l’habitat, se tiennent à Fauquembergues, Tournehem-sur-la-Hem et Eperlecques.

En chiffres : les travaux d'améliorations de l'habitat

Début janvier 2019

0
ménages modestes soutenus dans leurs travaux
0
de travaux générés
0
de subventions CAPSO