Le PLUi du pôle territorial de Longuenesse est sorti

Le Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI) commun aux 25 communes qui composent le pôle territorial de Longuenesse de la CAPSO (*) est devenu opposable depuis le 12 septembre 2019, et remplace les documents d’urbanisme communaux aujourd’hui applicables (POS, PLU ou carte communale). Fruit de plusieurs années de réflexion, il constitue désormais le document de référence pour tous les projets de construction (faisant l’objet d’un permis de construire, d’une déclaration préalable…).

Par-delà les enjeux particuliers, le plan local d’urbanisme intercommunal est avant tout l’expression d’un projet de territoire, construit par les élus dans un cadre règlementaire défini (lois Grenelle, ALUR…). C’est le document qui permet de se projeter sur l’évolution souhaitée de l’agglomération pour les dix, quinze ans à venir, dans les domaines de l’habitat, du développement économique et l’environnement.

Les objectifs poursuivis par ce nouveau document d’urbanisme sont nombreux, on retiendra notamment la volonté des élus d’impulser une nouvelle dynamique démographique en s’appuyant sur le renforcement des centres-bourgs, au plus près des commerces, équipements et services existants, tout en limitant la consommation des espaces agricoles et naturels.

(*) Les 25 communes concernées étaient déjà regroupées dans la CASO. Il s’agit de : Arques, Bayenghem-lès-Eperlecques, Blendecques, Campagne-lès-Wardrecques, Clairmarais, Éperlecques, Longuenesse, Hallines, Helfaut, Houlle, Mentque-Nortbécourt, Moringhem, Moulle, Nordausques, Nort-Leulinghem, Racquinghem, Saint-Martin-Lez-Tatinghem, Saint-Omer, Salperwick, Serques, Tatinghem, Tilques, Wardrecques, Wizernes et Zouafques.
En 2012, elles comptaient 70 867 habitants et couvraient une superficie de 236 km2.

Partager sur facebook
Partager sur twitter